LONG Jean, les pratiques d'orientation scolaire et professionnelle à la libération

LONG Jean

ORIENTATION.GREO

Jean LONG

Le 27 avril 1998, Jean Long a présenté un exposé, à l’INETOP, lors du séminaire du GREO, créé en 1997. Décédé en mai 2010, Jean Long n’a pas revu la transcription de cet exposé. Chacun comprendra qu’il n’était pas possible d’apporter des modifications à ce témoignage historique de très grande qualité, qui nous permet de vivre un peu de l’expérience de ces quelques trois cent conseillers dans une période de reconstruction, d’espoir et d’enthousiasmes, à nulle autre pareille. J’ai donc conservé le caractère oral et je me suis borné à indiquer par des titres les différents thèmes abordés et donné en note des indications qui éclaireront le lecteur. Ainsi, j’espère que sera transmis l’essentiel de cette ferveur des pionniers qui fut celle de Jean Long. 18 novembre 2010

Pierre Roche GREO

De l’OP à l’OSP.

Les pratiques d’Orientation Scolaire et Professionnelle à la Libération.

Introduction.

Cette intervention m’a quand même posé pas mal de questions. D’une part, est-ce que j’ai encore les moyens de préparer quelque chose ? D’autre part, le vieil inspecteur que j’ai été aurait tout de suite filé sur les textes officiels, ce n’est pas inutile, ça n’apporte rien.

Donc, comment s’y prendre, que transmettre?

Ce que je souhaite maintenant, ce n’est pas faire un exposé historique, cette approche a été fort bien défrichée par André Caroff dans son excellent ouvrage sur L’organisation de l’orientation des jeunes en France qui est paru en 1987 , c’est pas aujourd’hui. D’autre part, je n’ai pas ni la disposition d’esprit ni les moyens, de mettre en œuvre une recherche historique avec remontée aux sources et tout ce qui est indispensable pour un travail historique.

Je resterai donc prisonnier des défaillances de mémoire, car il y en a, j’ai essayé de ne pas faire trop de contre-sens chronologiques et c’est pourquoi que de temps en temps je me suis reporté aux textes et documents. Disons que ce serai plutôt un entretien de mémorialiste que je voudrai avoir avec vous. Car tel Fabrice à Waterloo dans le roman de Stendhal, j’ai assisté à des portions d’actualité, et je ne peux pas dire que je l’ai jamais dominé, même lorsque j’ai eu une responsabilité académique à la fin de ma carrière. D’autre part je refuse la mémoire implacable du Président campé par Jean Gabin dans un film que certains d’entre vous ont certainement en mémoire et qui était fort bien joué.

Le titre proposé au programme ne fixe pas de limites à la période abordée. Je pense que d’une part si je ne veux pas vous retenir trop longtemps il ne faut pas que j’aille trop loin dans le temps et d’autre part qu’il y a une césure introduite par la réforme de l’enseignement du 6 janvier 1959 . Donc je me limiterai à 1959-1960, ce qui pourrai donner le titre à notre rencontre : De l’OP à l’OSP.

 

Contact©2003 Company Name